RH : comment proposer une meilleure expérience collaborateur ?

30 rh meilleure expérience collaborateur
Ecrit par
Partagez l’article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

En écho aux concepts d’expérience client et d’expérience utilisateur, l’expérience collaborateur définit l’ensemble des ressentis et des expériences vécues au travail par les employés. Elle intervient une fois l’expérience candidat vécue, de l’arrivée dans l’entreprise du nouveau talent et jusqu’à son départ. L’expérience collaborateur s’applique à tous les acteurs de l’entreprise, et plus particulièrement aux salariés. Véritable levier de croissance pour l’entreprise, une expérience collaborateur améliorée permet d’augmenter les performances des employés et leur qualité de vie au travail. C’est là que les acronymes QVT et QVCT prennent tous leurs sens ! Découvrez comment définir votre stratégie RH pour proposer une meilleure expérience collaborateur à vos salariés !

Expérience collaborateur : pourquoi s’en soucier ?

L’expérience collaborateur est le reflet et l’indicateur de ce qui se passe à l’intérieur de l’entreprise, du vécu et du parcours des employés. Les enjeux liés à l’amélioration de l’expérience collaborateur sont nombreux. Elle aide notamment à :

  • Développer l’engagement des salariés et à les fidéliser ;
  • Profiter d’une meilleure expérience client ;
  • Améliorer l’image de marque de l’entreprise ;
  • Augmenter les performances de l’entreprise ;
  • Attirer de nouveaux talents grâce à une expérience candidat adaptée et différenciante.

Il y a deux objectifs à proposer une meilleure expérience collaborateur pour les entreprises :

  1. Garantir aux collaborateurs une vie au travail épanouissante, au sein de laquelle ils puissent s’engager et contribuer au développement du rayonnement et des performances de l’entreprise.
  2. Faire des salariés des ambassadeurs de la marque employeur qui incarnent ses valeurs et sa culture, dans le but de valoriser l’image de l’entreprise.

Expérience collaborateur : ce qu’attendent vos salariés

Par sa définition même, l’expérience collaborateur doit répondre aux attentes des salariés. Cependant, les employés ont des besoins différents les uns des autres : salaires, perspectives d’évolution, intérêt pour les tâches et les missions à réaliser, rythme de travail, relation avec la hiérarchie, les managers et l’équipe, formations souhaitées… Selon une étude Gartner réalisée sur 2018-2019, 77 % des salariés souhaitaient avoir des options plus faciles pour les aider dans les tâches courantes, comme poser des congés ou enregistrer leurs heures de travail. À la suite du premier confinement, une autre étude réalisée par le cabinet KPAM en juin et juillet 2020 a permis de dégager les principales attentes des salariés :

  • Un besoin de sens et de sécurité toujours aussi fort ;
  • Une nécessité plus impérieuse d’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle;
  • Un grand besoin de lien social et de partage ;
  • Une attente commune au niveau de l’amélioration des conditions de travail ;
  • Une recherche d’outils fiables, ergonomiques et qui favorise le partage d’information, accessible à tous.

Pour améliorer l’expérience collaborateur et satisfaire ses employés dans leur quotidien au travail, depuis leur recrutement jusqu’au jour de leur départ, l’entreprise doit mettre en place une véritable stratégie de l’expérience collaborateur.

Expérience collaborateur : 5 clés pour l’améliorer

Renforcer la culture et les valeurs de l’entreprise

Les valeurs, les connaissances et les comportements partagés créent une culture d’entreprise. Ils permettent d’engager et de fidéliser les salariés en les rattachant à une identité commune. Pour renforcer la culture d’entreprise, il est important de consolider les comportements de groupe, de les ritualiser et d’augmenter le sentiment d’appartenance. Pour cela, vous pouvez créer des rituels au sein de l’entreprise, par exemple, en fêtant l’arrivée et le départ des collaborateurs, les anniversaires, les moments forts de l’entreprise…

Soigner l’onboarding des nouveaux talents

L’onboarding ne consiste pas seulement à accueillir le nouvel arrivant le premier jour et à lui offrir quelques goodies au nom de l’entreprise. Il doit être pensé comme un processus sur le long terme. En soignant l’onboarding, les nouveaux talents ont une meilleure perception de l’entreprise. Sachant que 20 % des salariés qui rejoignent une entreprise ont l’idée de la quitter dès leur premier jour de travail, l’enjeu est important. Il est possible de proposer des binômes, avec un employé qui a de l’ancienneté, qui accompagne et aide le nouvel arrivant à s’installer et à trouver sa place. Des formations et des entretiens réguliers avec le manager peuvent aussi être mis en place.

Améliorer la qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail est devenue l’un des principaux enjeux des entreprises. L’environnement de travail doit être agréable, les espaces fonctionnels et le mobilier confortables. En améliorant la qualité de vie au travail, l’entreprise améliore également sa productivité. De nombreuses initiatives peuvent être mises en place : aménagement des bureaux et des sièges, création d’un espace de détente ou embellissement de la décoration par exemple (ambiance cosy, éclairages tamisés, plantes vertes…).

Privilégier le management collaboratif

Le management moderne ne ressemble plus au management à l’ancienne ! Pour développer l’expérience collaborateur et favoriser l’engagement des salariés, le management doit être flexible et favoriser le contact de proximité. Les collaborateurs cherchent d’abord à s’épanouir au travail et à trouver du sens dans leur activité professionnelle. Le manager est là pour les accompagner vers la réalisation de leurs objectifs et pour les impliquer dans les projets de l’entreprise. Le management collaboratif privilégie la bienveillance, la disponibilité, la confiance et l’écoute. Proposer un aménagement des horaires de travail, notamment des jours de télétravail, en est un bon exemple.

Simplifier les processus administratifs

Les processus administratifs peuvent mettre à mal le bien-être et le moral des collaborateurs, surtout lorsqu’ils sont particulièrement nombreux : gestion des congés, tickets restaurant, notes de frais, signature des contrats… Le quotidien des employés peut être facilité grâce au digital, afin de réduire les démarches administratives chronophages et contraignantes. Plusieurs solutions digitales sont disponibles pour faciliter les processus administratifs et améliorer l’efficacité du service RH, comme les outils de gestion des congés payés, de signature électronique ou de notes de frais.

Comment choisir la bonne solution de gestion des congés et des absences
Guide pratique à télécharger

Logiciel de gestion des congés payés et des absences : quel impact sur l’expérience collaborateur ?

Opter pour un outil en ligne de gestion des congés et des absences permet de simplifier les démarches et la gestion du personnel. Grâce à la digitalisation, le service RH gagne du temps, les demandes de congés payés et les réponses sont plus fluides et l’expérience collaborateur est améliorée. Un outil de gestion des congés payés et des absences apporte 4 avantages à votre entreprise :

  • Il facilite la communication entre les collaborateurs : chaque employé a accès à un planning des congés des membres de son équipe, pour pouvoir s’organiser collectivement.
  • Il améliore les process administratifs : grâce à une interface ergonomique, les collaborateurs peuvent effectuer leurs demandes de congés et les managers peuvent les valider depuis la plateforme.
  • Il favorise l’accès à l’information : les collaborateurs peuvent consulter leur solde de congés par types (RTT, CP, récupération…) et transmettre les justificatifs d’absence via la plateforme.
  • Il réduit les flous et erreurs administratives : les circuits de validation permettent à chacun de recevoir la bonne notification au bon moment et de disposer des informations dont il a besoin.

Keeple, logiciel de gestion des congés payés et des absences, est un levier pour améliorer l’expérience collaborateur et pour faciliter les process administratifs de votre entreprise. Chaque collaborateur peut ainsi profiter d’une vue d’ensemble sur les congés et les absences de l’équipe, en temps réel. L’interface est ergonomique et les informations peuvent être automatiquement exportées vers un logiciel de paie, afin de faciliter les tâches des managers et du service RH.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Suivez toute l’actualité RH en vous inscrivant à notre newsletter !
Populaire sur Keeple
Les actualités RH vous sont présentées par Keeple, le logiciel RH à la carte.

Plus d'articles

36 rh 5 conseils pour recruter les talents et fidéliser les salariés

RH : 5 conseils pour recruter les talents et fidéliser les salariés

037 keeple un logiciel de gestion des congés simple et ergonomique pour tous

Keeple : un logiciel de gestion des congés simple et ergonomique pour tous

032 paiement des rtt les rtt doivent ils être payés dans le solde de tout compte

Paiement des RTT : les RTT doivent-ils être payés dans le solde de tout compte ?

transformation digitale quels impacts sur la fonction rh

Transformation digitale : quels impacts sur la fonction RH ?

30 rh meilleure expérience collaborateur

RH : comment proposer une meilleure expérience collaborateur ?

Travail collaboratif : les 7 outils indispensables pour améliorer la communication en entreprise

Travail collaboratif : 7 outils pour améliorer la communication en entreprise

refus de congés payés

Refus de congés payés : dans quels cas l’employeur peut-il refuser des congés ?

Précédent
Suivant