RH : comment garder les collaborateurs motivés tout l’été ?

garder ses collaborateurs motivés l'été
Ecrit par
Partagez l’article

Beaucoup de salariés profitent des vacances d’été pour faire une vraie coupure en prenant une grande partie de leurs congés. Pour celles et ceux qui restent, cependant – ou qui attendent que les premiers reviennent pour partir à leur tour –, venir travailler dans des bureaux à moitié vides peut être démotivant… Surtout s’ils doivent reprendre les tâches de leurs collègues en congés. Mais la baisse de régime souvent associée à l’été n’est pas une fatalité : armés des bons outils et des bonnes pratiques qui vont avec, RH et managers peuvent relever le défi que représente cette période délicate pour le moral des équipes. Voici donc nos 4 conseils pour aider vos collaborateurs à rester motivés pendant tout l’été.

Conseil n°1 : Anticiper la gestion des congés

Ah, l’ambiance estivale… La chaleur, les fermetures annuelles, l’indolence générale… Le ralentissement du rythme se fait ressentir partout et par tout le monde. Il est normal de préférer cette période pour partir en vacances. Cependant, vous devez vous rendre à l’évidence bien avant le mois de juillet : vous ne pourrez pas donner entière satisfaction à tous vos collaborateurs. Il y a un juste équilibre à trouver.

Afin d’accorder les demandes de congés autant que possible, il est crucial d’anticiper. Une gestion optimale des congés ne garantira certes pas de faire plaisir à tout le monde, mais évitera au maximum les frustrations et les tensions. Une bonne visibilité des plannings et des projets en cours permettra d’instaurer un roulement équitable, et de s’assurer que les départs d’une partie des effectifs ne créeront pas une surcharge de travail pour ceux qui restent. Gardez à l’esprit que productivité et bien-être au travail sont liés, et qu’une pression supplémentaire sur vos collaborateurs ne les rendra pas plus motivés. Tout est une question d’organisation… et de transparence. Vous ne pourrez pas concilier tous les paramètres, mais vous pouvez inviter à la discussion grâce à une interface commune permettant une bonne visibilité des plannings, pour compter en retour sur la bonne volonté de chacun. Pour toutes ces raisons, la planification des congés ne se fait pas au dernier moment.

Lire aussi Planning congés : notre modèle Excel gratuit à télécharger

 

Conseil n°2 : Instaurer de la flexibilité dans les horaires

C’est l’été : le rythme est plus lent qu’on le veuille ou non. Malgré le roulement, ceux qui restent vont rêver de vacances, et ceux qui reviennent peuvent rencontrer des difficultés à rester concentrés sur leurs objectifs avec des souvenirs de voyage plein la tête. Cela ne veut pas dire qu’il faut renoncer à motiver ses troupes ; plutôt qu’il est nécessaire de réadapter l’organisation de travail au contexte.

Pour cela, quoi de mieux que de faire preuve de flexibilité ? En permettant notamment aux employés de réaménager leurs horaires, pour commencer et terminer leur journée de travail quand ils le souhaitent. En période de forte chaleur, par exemple, vos collaborateurs apprécieront de pouvoir démarrer plus tôt, lorsqu’il fait encore frais. S’adapter, c’est aussi améliorer les conditions de travail, et garantir une meilleure ambiance – ce qui est généralement synonyme de productivité. Rendre possible une certaine souplesse dans l’emploi du temps et le télétravail constitue par ailleurs un gage de confiance vis-à-vis de vos collaborateurs, qui n’en seront que plus motivés.

Ce qui ne signifie pas que le manager doit « abandonner » ses collaborateurs à leurs tâches. Mais en l’occurrence, fixer des points de suivi au préalable dans le planning permettra une meilleure organisation des deux côtés, et laissera la place à un investissement personnel auquel les mois de juillet-août peuvent être propices.

Planifiez votre démo personnalisée
Planifiez votre démo personnalisée

Conseil n°3 : Garder le cap en adaptant la répartition des tâches

D’autant que, du côté des tâches, vous n’aurez rien laissé au hasard non plus. Afin de garantir le bien-être de ceux qui restent, il est important de responsabiliser ceux qui partent et de s’assurer que la réattribution des tâches s’effectue dans les meilleures conditions. Là encore, un bon outil de gestion facilitera les passations éventuelles : priorisation des tâches les plus importantes, répartitions transparentes en fonction de la charge de travail de chacun, transmission claire des consignes, etc.

Vous éviterez ainsi tout stress dans la prise de relève, et toute surcharge de travail. Au contraire, le relâchement du rythme de l’été (espacement des réunions, clients en vacances, moins d’urgences à traiter, etc.) peut être le moment pour vos collaborateurs de prendre du temps pour les tâches de fond laissées de côté le reste de l’année. Les vacances d’été, c’est aussi l’occasion de boucler des détails sur des projets et de prendre de l’avance. Et pourquoi ne pas bloquer des créneaux dans les plannings pour permettre de faire de la veille, des lectures professionnelles, ou tout simplement réorganiser sa boîte mail ?

 

Conseil n°4 : Préparer la rentrée !

Rien de plus satisfaisant, et donc motivant, que de préparer la rentrée en toute sérénité. Garder un cap, c’est éviter l’écueil de l’absence de repères : vous pouvez créer un regain de motivation en profitant de l’accalmie estivale pour fixer des nouveaux objectifs – et encourager la prise d’initiatives.

La période des congés d’été prête à un certain relâchement, mais la reprise avec un mois de septembre dynamique va vite arriver. Autant la mettre à profit pour préparer une transition plus douce et anticiper la charge de travail à venir. Partez d’un bilan sur l’année : qu’est-ce qui a fonctionné, qu’est-ce qui a été problématique et peut être évité pour la suite ? De nouveaux défis émergeront, auxquels il pourra être utile de faire face en préparant une méthode de travail et en créant des plannings prévisionnels. Bien anticipée, la « pause » estivale peut être un temps de préparation bienvenu pour mieux rebondir sur le reste de l’année.

 

Logiciel de gestion des congés payés et des absences, Keeple se prête particulièrement à l’exercice. Conçu pour soulager le travail des RH et le quotidien des managers et des collaborateurs, il se présente avec une interface ergonomique pour fluidifier la planification des congés d’été : planning d’équipe accessible, suivi en temps réel des congés, export automatique des congés vers le logiciel de paie… Tout est là pour permettre aux services RH de mettre en œuvre les bonnes stratégies, et simplifier la vie des équipes. La solution Keeple vous intéresse ? Demandez vite votre démo !

Plus d'articles

comment mettre en place l annualisation du temps de travail

Comment mettre en place l’annualisation du temps de travail ?

code-du-travail-conges-payes-loi-2023

Code du travail congés payés : ce que dit la Loi en 2024

Comment réaliser votre veille rh de manière efficace

RH : Comment réaliser votre veille RH de manière efficace ?

RTT : les calculer en 2022

RTT : comment calculer le nombre de jours de RTT en 2024 ?

024 congés et rtt 2022

Congés et RTT : comment poser ses congés payés en 2024 pour en profiter au mieux ?

Comment rebooster les collaborateurs en début d'année

Comment rebooster les collaborateurs en début d’année ?

Précédent
Suivant