Calcul indemnité congés payés : comment gagner du temps ?

calcul indemnité congés payés gagner temps
Ecrit par
Partagez l’article

Entre la méthode du dixième, la règle de maintien de salaire ou la prise en compte des fins de contrats, le calcul de l’indemnité des congés payés n’est pas forcément évident et doit être effectué de manière minutieuse pour respecter la loi. Devant cette tâche chronophage et peu stimulante – mais néanmoins nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise – les services RH explorent toutes les possibilités pour gagner du temps. Voilà le récapitulatif des méthodes les plus efficaces pour réduire le délai du calcul de l’indemnité des congés payés.

Comment calculer l’indemnité de congés payés ?

Selon le Code du travail, l’indemnité de congés payés peut être calculée de deux manières différentes : via la méthode du maintien de salaire ou grâce à la méthode du dixième. Néanmoins, l’employeur doit rémunérer le salarié à la hauteur du montant le plus élevé obtenu par ces deux moyens.

  • La méthode du maintien de salaire: d’après cette règle, l’indemnité de congés payés doit être égale à la rémunération que le salarié aurait perçue s’il avait travaillé pendant ses jours de congés.
 

Indemnité de CP* = rémunération brute mensuelle x (Nombre de jours de congés pris/Total de jours ouvrables ou ouvrés du mois)  

  • La méthode du dixième: selon cette règle, le calcul de l’indemnité de congés payés correspond à 1/10e de la rémunération brute totale perçue au cours de la période de référence (PR).
 

Indemnité de CP = rémunération perçue sur la PR x (Nombre de jours de congés pris/Total de jours de congés acquis sur la PR)  

*Congés payés

Lire aussi : Indemnité compensatrice de congés payés : comment calculer les congés payés en fin de contrat ?

Calcul indemnité congés payés : quels enjeux ?

Comme toute question relative à la rémunération, le calcul de l’indemnité de congés payés présente certains défis pour les services RH.

Des données précises à faire apparaître sur le bulletin de salaire

Les employeurs sont les garants de la légalité des bulletins de salaire fournis aux salariés. Pour cela, ils doivent s’assurer que chaque fiche de paie précise :

  • L’indemnité correspondant aux jours de congés du collaborateur de la rémunération acquise lors de ses jours travaillés ;
  • Le montant précis de l’indemnité de congés payés versée par l’entreprise ;
  • Les dates exactes des jours de congés pris par le salarié.

Un temps limité

Généralement, ces informations doivent figurer sur le bulletin de salaire du mois au cours duquel les congés sont pris. Néanmoins, il est possible de reporter les données relatives à l’indemnité de congés payés au mois suivant, si ces informations ont été connues tardivement. Dans les deux cas, le service RH doit assurer un suivi régulier et une mise à jour des données pour verser chaque mois la bonne indemnité de congés payés.

Un montant élevé en cas de fin de contrat

Lorsque le contrat de travail d’un collaborateur prend fin, deux options se présentent à lui :

  • Soit il choisit de prendre tous ses jours de congés avant la rupture de son contrat, ce qui peut entrainer une période où l’entreprise est en sous-effectif.
  • Soit il décide de ne pas prendre ses congés, ce qui oblige l’entreprise à lui payer une indemnité compensatrice, souvent conséquente.

Dans les deux cas, la fin du contrat de travail d’un collaborateur, si elle n’est pas anticipée, peut engendrer des risques financiers pour l’entreprise.

Une gestion laborieuse

Vous l’avez compris, le calcul de l’indemnité de congés payés nécessite minutie et anticipation pour limiter le risque d’erreur et le risque financier pour l’entreprise. De fait, sa gestion par les services RH est particulièrement laborieuse, d’autant plus lorsqu’elle est effectuée sans le moindre outil.

Planifiez votre démo personnalisée
Planifiez votre démo personnalisée

Calcul indemnité congés payés : comment gagner du temps ?

Dans l’optique de soulager les services RH, voici trois moyens d’optimiser le calcul de l’indemnité de congés payés.

#1 Méthodes traditionnelles : organisation et centralisation des informations

Si vous êtes adepte du calcul « traditionnel », fait sur papier ou sur Excel, votre organisation doit être irréprochable. Etablir une communication fluide entre les RH, les gestionnaires de paie et les manager, est une première étape cruciale : c’est grâce à cela que vous serez en mesure de rassembler et centraliser les informations nécessaires au calcul de l’indemnité de congés payés et d’établir des fiches de paie. Dans cette optique, vous pouvez, par exemple, instaurer des réunions mensuelles pour faire le point ou établir un document partagé qui centralise les données relatives au calcul de l’indemnité de congés payés.

Néanmoins, si ces conseils permettent de gagner du temps dans le recueil des informations, ils n’agissent pas sur la rapidité d’exécution du calcul. Pour cela, il faut se tourner vers d’autres outils, tel qu’un calculateur en ligne.

Lire aussi : Travail collaboratif : 7 outils pour améliorer la communication en entreprise

#2 Utiliser un calculateur en ligne

De nombreux sites proposent des outils en ligne permettant de chiffrer le montant de l’indemnité de congés payés. Il suffit d’entrer certaines informations dans le simulateur, telles que :

  • Le nombre de mois où le salarié a été rémunéré ;
  • Le salaire mensuel brut moyen du salarié ;
  • Le nombre de jours de congés pris.

Si cet outil permet un gain de temps sur la réalisation du calcul en lui-même, la multiplicité des indemnités à calculer, et donc des informations à fournir, peut être vectrice d’erreurs. De plus, ce type de dispositifs manque parfois de précision et peut donc vous donner des chiffres inexacts.

#3 Investir dans un logiciel de gestion des congés

La solution la plus efficace pour calculer l’indemnité de congés payés, c’est la digitalisation. Si les entreprises disposent souvent d’un logiciel de comptabilité, peu d’entre elles ont fait le pas pour digitaliser la gestion des congés. Pourtant, un tel logiciel présente de nombreux avantages tels que :

  • Le calcul automatique et sécurisé des indemnités de congés payés ;
  • Un gain de temps dans la gestion du personnel et l’administration de la paie ;
  • Une connexion aux logiciels de gestion de paie et exports simplifiés des données relatives aux fiches de paie ;
  • Une vision d’ensemble et une anticipation sur les fins de contrats à venir.

Logiciel de gestion des congés payés et des absences, Keeple soulage le travail des RH et le quotidien des collaborateurs et des managers. Son interface ergonomique offre une vision facilitée et en temps réel des congés, ce qui en permet une gestion optimisée. En plus de vous aider dans le calcul de l’indemnité des congés payés, Keeple vous permet de disposer d’un export automatique des congés vers le logiciel de paie et d’un planning d’équipe éclairant. La solution Keeple vous intéresse ? Découvrez vite notre offre !

Plus d'articles

comment mettre en place l annualisation du temps de travail

Comment mettre en place l’annualisation du temps de travail ?

code-du-travail-conges-payes-loi-2023

Code du travail congés payés : ce que dit la Loi en 2024

Comment réaliser votre veille rh de manière efficace

RH : Comment réaliser votre veille RH de manière efficace ?

RTT : les calculer en 2022

RTT : comment calculer le nombre de jours de RTT en 2024 ?

024 congés et rtt 2022

Congés et RTT : comment poser ses congés payés en 2024 pour en profiter au mieux ?

Comment rebooster les collaborateurs en début d'année

Comment rebooster les collaborateurs en début d’année ?

Précédent
Suivant